Browsing Category:Infos

femmes-battues-les-mesures-prises-par-la-mairie-pour-proteger-des-risques-du-confinement

La période de crise que nous connaissons et le confinement à domicile peuvent hélas générer un terreau propice aux violences conjugales. La Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations mobilise et partage des informations afin de protéger et soutenir au mieux les femmes qui en sont victimes. Des mesures que la Ville de Grenoble est déterminée à mettre en œuvre.

« Dans les prochains jours, la ville de Grenoble portera des actions avec les acteurs mobilisés contre les violences conjugales en direction des femmes battues. Parce que le confinement peut devenir un enfer. Grenoble ne les oublie pas et va annoncer prochainement des mesures pour les mettre à l’abri », a déclaré un communiqué du Secrétariat d’Etat chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations.

En ce sens, la Ville suivra les informations données par la Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations afin de protéger et soutenir au mieux les femmes qui en sont victimes.

  • La situation des centres d’hébergements d’urgence des femmes victimes de violences conjugales est une préoccupation majeure de la secrétaire d’Etat. Pour respecter les consignes de limiter les déplacements, sa visite au FIT, une femme un toit prévue initialement ce lundi a été annulée. Elle a demandé département par département aux services des droits des femmes en préfectures des remontées sur la situation des centres, leur équipement, la mise en œuvre des mesures barrières, et l’organisation de « l’école à la maison » pour les enfants hébergés avec leurs mères.

 

  • En lien avec le Ministre chargé de la Ville et du Logement, la Secrétaire d’Etat a demandé que les accueils de nouvelles femmes puissent se poursuivre dans le respect des mesures barrières.

 

  • Par ailleurs particulièrement en cette période, la Secrétaire d’Etat rappelle à tous les professionnels que l’éviction du conjoint violent doit être la règle. Dès aujourd’hui, les juridictions sont fermées pour éviter la propagation du virus mais la Garde des Sceaux maintient les services qui assurent le traitement des contentieux essentiels et notamment les affaires de violences conjugales (ordonnances de protection, audiences correctionnelles pour les mesures de détention provisoire et de contrôle judiciaire, présentations devant le juge d’instruction et le juge de la liberté et de la détention, permanences du parquet, procédures d’urgence devant le juge civil notamment pour l’éviction du conjoint violent…).

 

  • Nous rappelons avec le Ministre de l’Intérieur que la plateforme https://arretonslesviolences.gouv.fr/ est toujours active et est le canal à privilégier avec le 17 en cas de violences. Elle remercie les policières et policiers et gendarmes formés sur les violences sexistes et sexuelles mobilisés 24h/24 via cette plateforme même en cette période pour protéger les femmes.

 

  • Les activités des 1630 associations financées par l’Etat sont limitées pour protéger les salariés, les bénévoles et les personnes accompagnées du virus. Le site du CIDFF reste actif. L’activité du numéro 3919 sera maintenue mais réduite cette semaine pour protéger au mieux les écoutantes du virus et respecter les consignes. Un point d’étape spécifique sur le 3919 sera fait avec la Fédération nationale solidarité femmes en format « conférence téléphonique » dès mercredi afin d’étudier les possibilités de maintien de la ligne ouverte mais rappelons le, le 17 doit être privilégié en cas d’urgence.

 

  • Pour toutes les associations de défense et protection des femmes et les professionnels de lutte contre les violences conjugales, la ministre et son cabinet répondent aux questions et propositions par mail à sec.amandine.pasquier@pm.gouv.fr

 

La période que nous traversons met à l’épreuve notre capacité à nous montrer solidaires; elle appelle aussi une responsabilité de chacun à se maîtriser face à ses propres accès de violences et à agir avec autant de calme que possible, sans s’en prendre aux personnes avec qui l’on partage un même espace de vie.

0 Commentaires
coronavirus-alexandre-nerot-interne-au-chu-de-grenoble-en-interview-sur-rks

Alexandre Nérot, l’un de nos référents médicaux, qui travaille au CHU de Grenoble, est intervenu autour de plusieurs axes. Il nous a parlé de la communication du gouvernement dans le cadre de cette crise sanitaire. Il a aussi évoqué l’organisation du gouvernement. Enfin, il nous a parlé d’un projet intéressant, mené par le CEA. 

0 Commentaires
municipales-2020-que-sest-il-passe-en-isere

Dimanche 15 mars avait lieu le premier tour des élections municipales en France. Même si la star de la journée fut l’abstention (pandémie oblige), les électeurs se sont, tout de même, en partie déplacés pour élire leurs représentants locaux. Pour vous, RKS fait le point de ce qu’il s’est passé dans l’agglomération.

  • A Grenoble le Maire sortant Eric Piolle remporte largement le premier tour avec 44.6% des voix. Sont également qualifiés pour le second tour Alain Carignon (20.5%), Emilie Chalas (15.8%) et Olivier Noblecourt (12.3%). A priori, rien ne devrait empêcher le Maire écologiste de briguer un second mandat.
  • A Saint Martin d’Hères, malgré l’opposition de 3 colistiers, le Maire communiste David Querios emporte largement un second mandat avec 53.64% des voix. Son premier poursuivant George Oudjaoudi obtient 22.81%
  •  A Échirolles, le Maire sortant également communiste Renzo Sulli devra, lui, attendre le second tour avant d’être sûr d’être élu. Il arrive en tête du premier tour avec 30.37% des voix, devant Alexis Jolly (RN 19.8%), Alban Rosa (LFI 17.64%) et Fabienne Sarrat (LREM 17.44%).
  • A Fontaine, la surprise vient de la virée en tête du candidat Modem (ex LR) Franck Longo qui obtient 32.4% des voix. Il est talonné par le Maire sortant communiste Jean-Paul Trovero (24.17%), Laurent Thoviste (LREM 21.14%) et Sophie Romera (LFI 20.55%). Fontaine sera ainsi peut-être la première commune de la « ceinture rouge grenobloise » à céder son fanion communiste au profit d’une nouvelle couleur politique. Le jeu des alliances sera à suivre très attentivement.

  • A Seyssinet-Pariset, la non candidature du maire sortant Marcel Repellin a laissé des traces. C’est l’éternel opposant Guillaume Lissy qui vire en tête au premier tour avec 44.13% des voix. Il devance le favori du maire sortant Yves Monin (26.09%). Un rapprochement avec Alice Mollon (EELV 11.25%) devrait permettre au candidat socialiste d’emporter le second tour.
  • Situation inédite à Meylan. Alors que 3 des 4 candidats se retrouvaient sur la même liste 6 ans plutôt, ils étaient hier en lutte pour s’adjuger le rôle de chef de file. Ainsi, c’est le candidat d’opposition Phillipe Cardin qui vire en tête avec 48.96% des voix. Néanmoins si les 3 autres parviennent à retravailler ensemble, ils pourraient bien dépasser les 50% puisque Joelle Hours a obtenu 29.31%, Jean-Claude Peyrin 14.34% et Jean-Philippe Blanc (Maire sortant) 7.39%.
  • A Vif, les électeurs semble avoir fait le choix de la nouveauté en plébiscitant Karine Maurinaux (sans étiquette) 40.66% devant le Maire sortant Guy Guenet 28.32% (Divers Droite) et Anne-Marie Parrot 26.87 (Divers Gauche)

 

  • Pelle mêle, Chrystel Bayon été réélue à Domène (57.7%), Christophe Ferrari au Pont de Claix (62.68%), Bertrand Spidlier à La Tronche (51.35%), Francis Dietrich à Champs-sur-Drac (66%), Christophe Revil à Claix (60.08), Jean-Damien Mermillod-Blondin à Corenc (70.76%), Stéphane Dupont Ferrier à Fontanil-Cornillons (70.76%), Pierre Verri à Gières (51.35%), Rhapael Guerrero à Jarrie (82.34), Dominique Escaron au Sappey en Chartreuse (52.84%) et Jean-Luc Corbet à Varces-Alières-et-Risset (61.39%)
  • Sont élus pour la première fois Sylvain Laval à Saint Martin le Vinoux (63.9%), Francis Hugele à Seyssins (51.5%), Florent Cholat à Champagnier (55.77%), Simon Farlet au Gua (63.3%), Nelly Jalin Quercia au Noyarey (69.24%) et Pascale Rigault à Veurey-Voroize (56.7%)

Sont en ballottage favorable Laurent Amadieu à Saint-Egrève (49.28%), David Richard à Varces (39.85% contre 37.77 pour François Diaz le Maire sortant), Christian Coigne à Sassenage (44.97%) et Catherine Troton à Vizille (41.98%).

0 Commentaires
coronavirus-des-new-de-grenoble-le-16-03-2020

En ce lundi 16 mars 2020, premier jour à partir duquel les crèches, écoles, collèges, lycées, universités, magasins non fondamentales, lieux publics, tribunaux de justice, parcs, cinémas ou encore théâtre ferment pour une durée indéterminée, RKS vous raconte ce qu’il se passe à Grenoble

  • Les chauffeurs de la TAG isolés des voyageurs. Ils avaient déjà arrêté de vendre des tickets aux voyageurs depuis ce week-end et de les faire monter par la porte avant, voilà que maintenant du rubans vient empêcher tout usager de s’approcher du chauffeur à moins de 2 mètres.
  • A Espace Comboire, la rumeur d’une mise en quarantaine du pays a provoqué un afflux de client à l’hypermarché Leclerc. La direction du magasin a, dès lors, fait le choix d’évacuer l’intégralité de ses clients durant une heure avant de rouvrir pour maîtriser son flux client.
  • De la même manière, la plupart des super et hypermarchés adaptent leur accueil de clients en les faisant rentrer au compte goutte dans les rayons. En revanche, les professionnels du secteurs affirment avoir du mal à faire respecter les distances de sécurité au niveau de la file de la caisse.
  • Comme partout en France, le Palais de Justice de Grenoble sera fermé ce lundi. Seules les audiences « indispensables » pourront avoir lieu (garde d’enfants, mesure d’éloignement d’un conjoint violent etc…)
  • Dans un communiqué, la Préfecture l’Isère indique fermer ses portes aux publics. « Seules les demandes d’asile pourront être reçues ».
  • Le Pôle emploi appelle les demandeurs d’emploi à effectuer un maximum de démarches à distance. Les conseillers sont disponibles au 3949.
0 Commentaires
12346