Browsing Category:Infos

un-repas-de-famille-a-un-million-deuros

Un père de famille du Versoud a remporté 1 million d’euros en jouant à l’Euromillion du 10 janvier. La FDJ (Française des Jeux) l’a communiqué dimanche 2 février. C’est le plus gros gain pour l’instant dans la région Auvergne-Rhône-Alpes de l’année 2020.
L’homme a proposé à sa famille d’organiser une cagnotte pour un ticket à l’Euromillion, les enfants ont tout de suite accepté. Il s’est donc rendu dans une station-service et a entré les numéros 47 32 441.

Un ticket à « gros gain »

Il y retourne quelques jours plus tard pour avoir des informations où il apprend une première bonne nouvelle. Il fait partie des tickets à « gros gain », une somme qui dépasse 30 000 euros et qui ne peut être remis dans le point de vente. C’est auprès de la FDJ directement qu’il apprend avoir remporté cette somme. Il n’a pourtant pas trouvé la combinaison gagnante, mais le code de son ticket a été choisi au hasard. Il a déclaré ne pas encore savoir ce que lui et sa famille vont faire de ce chèque. Mais ils commencent l’année 2020 avec une très bonne nouvelle.

Adrien Chatre

0 Commentaires
une-lyceenne-sous-protection-policiere

Mila, la lycéenne iséroise est désormais, avec sa famille, sous protection policière. Après avoir critiqué l’islam de religion de « haine » et de « merde » sur les réseaux sociaux, elle a reçu des menaces de mort et de viol. Son identité, son adresse et celle de son lycée ont été publiquement dévoilées. Depuis la publication de sa vidéo, Mila n’a pas réintégré son établissement scolaire. Dans l’attente d’une solution du rectorat, elle est sans affectation scolaire.

« Je ne regrette pas mes propos »

Invitée lundi 3 février sur TMC, la lycéenne a déclaré « ne pas regretter » ses propos. Elle revendique son « droit au blasphème ». Malgré tout, elle s’excuse auprès de ceux qu’elle a pu blesser qui « pratiquent leur religion en paix ». Le parquet de Vienne a estimé que l’adolescente a simplement exprimé une « opinion personnelle à l’égard d’une religion ». Mais les investigations concernant les menaces envers la jeune fille se poursuivent.

Adrien Chatre

0 Commentaires
un-homme-juge-pour-lancer-de-colis-dans-une-prison

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été interpellé, dimanche 2 février, vers 18 heures aux abords de la prison de Varces-Allières-et-Rissé. Il a lancé des colis au sein de la cour de la promenade. Ils contenaient 200 grammes de cannabis et 8 téléphones portables. Des gendarmes ont d’abord remarqué un véhicule qui longeait le mur de l’enceinte dans la nuit 31 janvier. Ils l’ont pris en chasse jusqu’à Echirolles où la voiture a été retrouvée vide. Son propriétaire a pu être identifié et arrêté. Le jeune homme sera jugé en octobre prochain.

Une augmentation de 4267%

Les lancés dans la prison de Varces-Allières-et-Rissé sont de plus en plus fréquents et inquiètent les policiers qui tentent d’y faire face. Ils sont passés de 3 à 2018 à 131 en 2019, ce qui représente une augmentation de 4267%. Ils sont généralement envoyés par des proches et contiennent de la nourriture, de l’alcool, des cigarettes ou du cannabis. En 2019, 13 affaires de jets de colis ont été résolues.

Adrien Chatre

0 Commentaires
lactu-foot-de-la-semaine-avec-kevin

Alors comme je vous l’avais expliqué la semaine dernière, nous avons des nouvelles de l’équipe 1 des séniors de l’AC Seyssinet entraînée par Mathieu Cianci qui poursuit sa préparation en vue de la reprise du championnat.

Je vous rappelle que le championnat de R2 reprend le 26 avec le match face à Aubenas. Donc l’équipe à joué le week-end dernier en amical contre Gières et l’équipe s’est imposée 6 buts à 1. L’équipe semble donc fin prête pour la reprise avec donc ce match face à Aubenas qui aura lieu dimanche 26 janvier. Je vous communiquerais le résultat de ce match samedi prochain en début d’émission.

Dans le reste de l’actualité foot, on connaît l’adversaire d’Eybens en coupe LAURA FOOT et ils affronteront l’équipe de St Jean de Maurienne en déplacement pour ce 4ème tour. Le match aura lieu le 9 février 2020. Et je vous informe également que je recevrais prochainement Pierre-Jean Garcia qui nous parlera donc de son club et j’en profiterais pour aborder avec lui le parcours de son équipe dans cette compétition.

On connait également l’adversaire qu’affrontera le GF38 féminin en huitième de finale de Coupe de France et il s’agit du club d’Arras une équipe que les filles viennent de battre que le club affrontera à domicile. Un tirage favorable sur le papier, on suivra ce match avec attention.

0 Commentaires
ou-faire-la-fete-pour-le-nouvel-an

Comme chaque année, les établissements proposent différentes soirées à Grenoble et dans son agglomération. En voici une sélection.

Le café des arts propose de la musique, du théâtre, de l’humour. Le tout, dans un esprit cabaret. Plusieurs artistes se rassembleront sur la scène, pour fêter la nouvelle année dans une bonne ambiance.

Prix : 85 euros

Au prisme de Seyssins, la soirée débute à 20h. Puis, à 21h, il y aura un dîner Spectacle sur le thème « THE GREAT GATSBY SHOW ». S’ensuit un show de danseuses, chanteuses et musiciens, toujours autour du même thème. A partir de 23h30, une soirée dansante et au programme avec « ORCHESTRE FRANCK COLYN ». Puis à partir de 2h30, un dj enflammera la piste de danse.

Prix : 50 euros

A Voiron, Les associations de solidarité, le CCAS avec le soutien de la commune de Voiron, organisent “Tous ensemble”. Au programme, un apéritif, un repas et une soirée dansante animée par un DJ. Ce réveillon est ouvert à toutes les personnes du Voironnais ! C’est à partir de 19h.

Prix : 6 euros

Au Keep it weird,  bar dont le nom est « un clin d’œil à Portland, une des villes les plus créatives et underground des États-Unis dont le slogan est « Keep Portland Weird »,  ce sera un « all night long » ! L’entrée est gratuite.

Pour les plus fêtards,  la soirée promet d’être caliente au Vieux Manoir. Le thème est « First Kiss of the Year » (premier baiser de l’année). La soirée est gratuite et se déroule jusqu’à 7h du matin. Au programme : trois salles et trois ambiances différentes !

0 Commentaires
la-metropole-de-grenoble-recoit-le-label-french-impact

Le territoire de la Métropole grenobloise a reçu le label “French impact”. Celui-ci met en commun les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS). Le but ? Accélérer l’innovation sociale et environnementale.

Suite à une candidature de la Métropole et de l’association Gaia (Grenoble Alpes initiative active), Grenoble a été labellisé. Il faut dire que l’ESS comprend aujourd’hui plus de 10 % de l’emploi privé sur le territoire (soit environ 20 000 salariés). Le label est relié à la French Tech, le mouvement français des start-up. La French tech a contribué à fédérer et dynamiser la filière numérique.

Ainsi,  à terme, French Impact doit permettre de renforcer le lien entre les divers partenaires du secteur. Ensemble, ils devront trouver des solutions autour de la transformation du territoire. Elle doit permettre de dynamiser les projets déjà en cours et de doper les processus d’innovation des entrepreneurs.

 

0 Commentaires
grenoble-4-infos-a-savoir-sur-les-transports

Jean-Pierre Barbier quitte les transports en commun grenoblois

Important à savoir. Jean-Pierre Barbier, le président du conseil départemental de l’Isère se retire des transports en commun grenoblois. Il n’y participera plus. Le départ intervient au moment où le syndicat s’agrandit pour englober les transports en commun du Voironnais au Grésivaudan. Notons également que le département va mettre 128 millions d’euros dans les transports l’an prochain (notamment pour financier le réseau Trans’Isere).

Aéroport Grenoble Alpes Isère : La saison d’hiver 2019/2020 est lancée

Le 13 décembre, l’aéroport Grenoble Alpes Isère a lancé sa saison d’hiver 2019/2020. Comme chaque année, il va y avoir près de 20 000 passagers, qui vont transiter le week-end pour aller dans les stations de ski. Depuis l’arrivée de Vinci Airport en 2004, l’aéroport est passé de 20 000 voyageurs annuels à plus de 350 000 l’année dernière. Et ils se sont spécialisés dans l’accueil des touristes étrangers. Ces derniers sont Polonais, Israéliens, Britanniques. Il y a aussi des vols pour Bordeaux ou Nantes.

L’arrivée des trottinettes électriques 

Depuis le 16 décembre, Semitag propose des trottinettes électriques. Elles sont en location et pas en libre-service. Ces derniers veulent éviter le libre-service comme les autres villes en France parce que beaucoup ont été abandonnées n’importe où, ou dégradées. Il y en a une trentaine pour le moment. Elles sont louées 2 euros de l’heure ou 69 euros la semaine. Et bien sûr, il y a des règles à respecter pour la sécurité. Ces dernieres peuvent atteindre 25 km/h. Une chute ou un choc peut avoir de lourdes conséquences. Si ces dernieres sont légères, maniables, moins polluantes, elles comportent des inconvénients. A Paris, où 20 000 trottinettes électriques sont en libre-service, six personnes sont mortes dans des accidents l’an passé.
En tout cas, si vous voulez plus d’infos, contacter ou rendez-vous dans l’agence Métrovélo.

Le tram A s’étend 

Dès samedis le tram A qui ira plus loin. Depuis e 9 décembre, le tram A défile à longueur de journée entre Denis Papin à Échirolles et le futur terminus L’étoile au Pont de Claix. L’objectif est de tester l’extension dans sa version définitive.

0 Commentaires
reformes-des-retraites-des-annonces-peu-satisfaisantes-pour-les-manifestants

Mercredi 11 décembre, Édouard Philippe a présenté les détails de la réforme des retraites. Les manifestations ne sont pas convaincus et continuent à faire grève.

Mercredi 11 décembre, le Premier ministre a validé le futur régime de retraite « universel » proposé par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle de 2017. En plus de répondre à des questions laissées en suspens il a revu certaines parties de la réforme. Plusieurs choses ne changeront pas. Le fait par exemple, de baser le calcul des retraites sur un système par point ou encore de créer un seul régime de retraite, dit « universel ».

Ce qui change un peu, c’est en réalité l’âge de départ à la retraite. Le Premier ministre a ainsi expliqué que tout le monde pourra partir à 62 ans, voire à partir de 60 ans. Or, il est prévu d’introduire un « âge d’équilibre », ou « âge pivot ».

Des manifestants non convaincus

Malgré tout, les annonces n’ont pas été convaincantes. Les contestataires se sont donc à nouveau donné rendez-vous dans les grandes villes de France jeudi 12 décembre. À Grenoble notamment, ils étaient environ 3 000 selon les forces de l’ordre, 5 000 selon les syndicats. Ils se sont retrouvé avenue Alsace-Lorraine pour se rendre place de Verdun, un cortège qui a manifesté dans le calme.

 

0 Commentaires
reforme-des-retraites-des-manifestants-toujours-plus-remontes-a-grenoble

Une nouvelle mobilisation a eu lieu ce mardi 10 décembre. L’objectif étant toujours de s’opposer au projet de réforme des retraites du gouvernement.

Ils ont tout donné à la veille de la présentation de la réforme des retraites. Comme partout en France, les syndicats ont appelé à la mobilisation contre la réforme des retraites ici en Isère. Une manifestation a ainsi débuté à 13 heures 30 à Grenoble, depuis la gare jusqu’à la Place de Verdun.

Le 5 décembre, la grève avait réuni plus de 12.000 personnes. Cette fois-ci le rassemblement a réuni au moins 4000 personnes. 15 000 d’après les responsables locaux de la CGT.

Des perturbations

Celle-ci s’est accompagnée de nouvelles perturbations. Comme la semaine dernière, l’entrée du lycée des Eaux-Claires était bloquée ce matin. Et côté transports, sur les rails 1 TER sur 8 en moyenne autour de Grenoble. Dans les transports en commun, le réseau TAG fonctionne normalement mais les lignes du centre-ville ont été perturbées pendant la manifestation.

Aussi, vers 15h, un policier a été percuté par une voiture boulevard Gambetta à Grenoble.

En attendant, les syndicats comptent bien continuer la mobilisation contre la réforme des retraites prévue par le gouvernement. Une nouvelle manifestation est prévue jeudi.

.

0 Commentaires
la-liaison-ferroviaire-gap-grenoble-sortie-daffaire

La région Auvergne-Rhône-Alpes a déclaré le 4 décembre que la liaison ferroviaire Gap-Grenoble serait sauvée grâce à un plan de financement pour réaliser les travaux.

Alors qu’elle était vouée à disparaitre en 2016, la ligne Grenoble Gap va être rénovée ont annoncé le 4 décembre les collectivités territoriales, l’État et SNCF Réseau. La ligne, qui accueille chaque jour en moyenne un millier de voyageurs, devait être fermée en raison de sa vétusté

Au total, un plan de financement de 34 millions d’€ de travaux a été mis en place. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a expliqué dans un communiqué que cet accord a été obtenu après avoir « maintenu la pression pendant plusieurs mois ».

Une ligne importante pour les territoires ruraux

Cela fait un certain temps que la question faisait débat. D’ailleurs, le 9 novembre, des associations d’usagers épaulées par des élus s’étaient réunies. Elles avaient demandé à l’Etat de « tenir sa promesse » de remettre en état cette ligne. Une ligne importante pour eux afin de « désenclaver les territoires ruraux » qu’elle dessert.

A terme, ces travaux devraient permettre que la ligne soit entièrement accessible en 2022.

0 Commentaires
greve-du-5-decembre-zoom-sur-les-manifestations-et-les-perturbations

Comme nationalement, plusieurs organisations syndicales, se sont mobilisées à Grenoble pour manifester ce jeudi 5 décembre. Les manifestants, présents à la gare à partir de 10 heures, ont tous dénoncé le projet de réforme des retraites du gouvernement.

Parmi les syndicats, on pouvaient compter la CGT, FO, les étudiants de l’Unef la CNT, l’Unsa, la FSU ou encore les lycéens de l’UNL.

Au-delà de l’enjeu des retraites : l’emploi, les salaires, les conditions de travail ou encore l’égalité entre les femmes et les hommes.

Au total, 6000 personnes étaient annoncées, mais le nombre de personnes présentes était bien plus conséquent.

 

 

0 Commentaires
1141516