A la une, Antenne, Infos

Le département lance la quatrième saison de Paysage Paysages

le-departement-lance-la-quatrieme-saison-de-paysage-paysages

Mardi 30 juin, dans l’écrin de nature du château de Vizille, Jean-Pierre Barbier, président du département, a présenté la quatrième et dernière saison de Paysage Paysages. Un événement culturel majeur de trois mois.

Cette saison mettra à l’honneur cinq territoires de l’Isère à savoir le Trièves, le Haut Rhône dauphinois, le Sud Grésivaudan, le Bièvre-Valloire et l’agglomération grenobloise. Après s’être tenu en automne pour la saison 2016, en hiver pour celle de 2017/18 et au printemps en 2019, la dernière saison vous emportera sous le soleil chaud de l’été.

Dépaysement

Trois mois d’expositions, de spectacles en plein air, de concerts ou encore de voyages singuliers seront proposés aux publics qui avait déjà répondu présent lors des trois dernières éditions. Pour 2020, le département et les quelques 113 artistes acteurs de Paysage Paysages ont fait le pari du dépaysement. « Durant deux mois, les Isérois ont connu une expérience inédite. Confinés, ils ont été privés d’une grande part de leurs libertés (…), rappel Jean-Pierre Barbier. Tous, nous avons pu mesurer à quel point nous avons besoin de sociabilité, de culture et de grands espaces ».

Le Pinpointing Progress de Maarten Vanden Eynde se dresse fièrement au milieu des jardins du château de Vizille

Vigilance

Pas moins de 120 événements rythmeront les mois de juillet, août et septembre. A commencer par une exposition photographique au château de Vizille qui a été choisi comme cadre pour lancer cette saison de Paysage Paysages. Le photographe Michel Gasarian a immortalisé, avec Tour de fête, plusieurs portraits de passionnés venus sur les bords de route du Tour de France en été. Une installation, le pinpointing progress de Maarten Vanden Eynde, est également présentée à l’entrée du parc.

Le département a précisé que toutes les expositions, spectacles et autres animations de Paysage Paysages se dérouleront en observant scrupuleusement les règles sanitaires édictées par le gouvernement. « C’est vrai que nous avons vécu deux mois dramatiques et ce n’est pas fini, le virus circule toujours, concède Jean-Pierre Barbier. Mais il faut regarder l’avenir avec optimisme et confiance. Il faut bien que la vie reprenne ». Afin de préciser les règles sanitaires en vigueur, une charte du public est en cours de réalisation sur le site de l’événement. Elle sera distribuée à 25 000 exemplaires sur les lieux de réjouissance.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site http://paysage-paysages.fr/

0 Commentaires
Partagez

Rédac RKS

Ecrire un comentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked*