A la une, Antenne, Infos

L’un des incendies des antennes-relais a été revendiqué 

lun-des-incendie-des-antennes-relais-a-ete-revendique
Dans la nuit du 17 au 18 mai, trois antennes-relais ont été incendiées dans la région de Grenoble. L’un d’entre eux a été revendiqué sur un site connu pour être proche d’un groupe anarcho-libertaire. 
Les auteurs du site proche de l’ultra gauche avaient déjà revendiqué d’autres incendies dans l’agglomération grenobloise ces derniers mois. Sur le site internet on peut donc lire notamment que « dans la nuit du 17 au 18 mai 2020, nous avons incendié l’antenne-relais de Haute-Jarrie. Au moins deux autres antennes-relais ont été attaquées simultanément autour de Grenoble ». Le parquet de Grenoble quant à lui a très vite confirmé le caractère volontaire des incendies. Au total trois antennes-relais téléphoniques et de télévision ont été détruites.
Des habitants privés de réseau 
Ce mardi soir plusieurs millier d’habitants de Grenoble et son agglomération se sont retrouvés privés de réception pour le téléphone et la télévision. Par exemple, le relais situé à Seyssinet Pariset couvre environ 430 000 personnes pour la TNT et la radio. Le parquet de Grenoble a indiqué avoir pris connaissance de la revendication sur le site et poursuit son enquête.
Un cas loin d’être isolé 
Ce n’est pas la première fois que le site proche d’un groupe anarcho-libertaire revendique des incendies. Depuis 2017 une douzaine de départ de feu sont survenus dans l’agglomération grenobloise comme par exemple la gendarmerie de Meylan la Casemate, les locaux d’Ennemis ou encore les locaux de France bleu Isère et ont été revendiqué sur le web.
0 Commentaires
Partagez

Rédac RKS

Ecrire un comentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked*