A la une, Infos

Coronavirus : Un nouveau réseau d’aménagement cyclable transitoire

coronavirus-un-nouveau-reseau-damenagement-cyclable-transitoire

Le déconfinement c’est pour lundi. En prévision du retour du flux plus habituel de personnes dans les rues et pour minimiser les risques de regroupements de voyageurs dans les transports en commun, la Métropole de Grenoble, en lien avec la Semitag, a développé tout un réseau d’aménagement cyclable transitoire sur l’ensemble de l’agglomération. 

La Semitag a mis le paquet. Tout un arsenal de mesures protectrices a été mis en place pour tenter de minimiser au maximum le regroupement de personnes, mais pourtant elle admet que cela ne sera pas suffisant :

« A partir du 11 mai, des mesures spécifiques seront mises en place pour assurer la sécurité des passagers dans les bus et tramways de l’agglomération : un siège sur deux sera neutralisé, des zones d’attentes seront marquées au sol, et les flux de passagers seront régulés dans les principaux arrêts. Ces mesures, commandées par les nécessaires règles de distanciation sanitaire, risquent néanmoins d’entraîner une surcharge des transports en commun et un report vers la voiture. » écrit la Métropole dans un communiqué.

Des itinéraires cyclable aménagés le long du réseaux de transports en commun

C’est pourquoi, en vue de prévenir ce scénario, en lien avec la Semitag, la Métropole a développé un réseaux de pistes cyclables transitoires afin de favoriser et sécuriser la pratiques du vélo. Ces nouveaux itinéraires sont aménagés principalement le long des lignes de trams ou de bus. Pour faciliter leurs visibilités, ces nouvelles voies seront signalisées par un marquage au sol temporaire ou l’installation régulière de balises.

Dès cette semaine, 1,6km de pistes cyclables ont été aménagées sur la rive gauche de l’Isère, entre la place Hubert Dubedout et le Pont de Chartreuse. Un tronçon de 1,1km est prévu sur l’Avenue Jean Perrot entre le boulevard Clémenceau et l’Avenue des Jeux Olympiques et un autre sur l’axe des avenues Champon et Berthelot, entre le boulevard Joffre et la MC2.

Le coût de l’opération sera 100% prise en charge par la Métropole. Un observatoire sera mis en place pour apprécier son utilisation, son évolution et corriger ses dysfonctionnements.

La métropole rappelle qu’elle aime le vélo et encourage sa pratique 

  • +50% de déplacement en vélo depuis 10ans
  • 475 km d’aménagements cyclables
  • 20 km de Chronovélo déjà en service
  • 10 km de voies vertes supplémentaires depuis 2016, déversant des zones d’activité
  • 12 places de stationnement vélo dont 2000 en consignes
  • 500 arceaux posés chaque année
  • 7500 métrovélos en circulation (2 millions de location journée par an)
0 Commentaires
Partagez

Rédac RKS

Ecrire un comentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked*