A la une, Antenne, Infos

Municipales 2020 : Que s’est-il passé dans l’agglomération de Grenoble ?

municipales-2020-que-sest-il-passe-en-isere

Dimanche 15 mars avait lieu le premier tour des élections municipales en France. Même si la star de la journée fut l’abstention (pandémie oblige), les électeurs se sont, tout de même, en partie déplacés pour élire leurs représentants locaux. Pour vous, RKS fait le point de ce qu’il s’est passé dans l’agglomération.

  • A Grenoble le Maire sortant Eric Piolle remporte largement le premier tour avec 44.6% des voix. Sont également qualifiés pour le second tour Alain Carignon (20.5%), Emilie Chalas (15.8%) et Olivier Noblecourt (12.3%). A priori, rien ne devrait empêcher le Maire écologiste de briguer un second mandat.
  • A Saint Martin d’Hères, malgré l’opposition de 3 colistiers, le Maire communiste David Querios emporte largement un second mandat avec 53.64% des voix. Son premier poursuivant George Oudjaoudi obtient 22.81%
  •  A Échirolles, le Maire sortant également communiste Renzo Sulli devra, lui, attendre le second tour avant d’être sûr d’être élu. Il arrive en tête du premier tour avec 30.37% des voix, devant Alexis Jolly (RN 19.8%), Alban Rosa (LFI 17.64%) et Fabienne Sarrat (LREM 17.44%).
  • A Fontaine, la surprise vient de la virée en tête du candidat Modem (ex LR) Franck Longo qui obtient 32.4% des voix. Il est talonné par le Maire sortant communiste Jean-Paul Trovero (24.17%), Laurent Thoviste (LREM 21.14%) et Sophie Romera (LFI 20.55%). Fontaine sera ainsi peut-être la première commune de la « ceinture rouge grenobloise » à céder son fanion communiste au profit d’une nouvelle couleur politique. Le jeu des alliances sera à suivre très attentivement.

  • A Seyssinet-Pariset, la non candidature du maire sortant Marcel Repellin a laissé des traces. C’est l’éternel opposant Guillaume Lissy qui vire en tête au premier tour avec 44.13% des voix. Il devance le favori du maire sortant Yves Monin (26.09%). Un rapprochement avec Alice Mollon (EELV 11.25%) devrait permettre au candidat socialiste d’emporter le second tour.
  • Situation inédite à Meylan. Alors que 3 des 4 candidats se retrouvaient sur la même liste 6 ans plutôt, ils étaient hier en lutte pour s’adjuger le rôle de chef de file. Ainsi, c’est le candidat d’opposition Phillipe Cardin qui vire en tête avec 48.96% des voix. Néanmoins si les 3 autres parviennent à retravailler ensemble, ils pourraient bien dépasser les 50% puisque Joelle Hours a obtenu 29.31%, Jean-Claude Peyrin 14.34% et Jean-Philippe Blanc (Maire sortant) 7.39%.
  • A Vif, les électeurs semble avoir fait le choix de la nouveauté en plébiscitant Karine Maurinaux (sans étiquette) 40.66% devant le Maire sortant Guy Guenet 28.32% (Divers Droite) et Anne-Marie Parrot 26.87 (Divers Gauche)

 

  • Pelle mêle, Chrystel Bayon été réélue à Domène (57.7%), Christophe Ferrari au Pont de Claix (62.68%), Bertrand Spidlier à La Tronche (51.35%), Francis Dietrich à Champs-sur-Drac (66%), Christophe Revil à Claix (60.08), Jean-Damien Mermillod-Blondin à Corenc (70.76%), Stéphane Dupont Ferrier à Fontanil-Cornillons (70.76%), Pierre Verri à Gières (51.35%), Rhapael Guerrero à Jarrie (82.34), Dominique Escaron au Sappey en Chartreuse (52.84%) et Jean-Luc Corbet à Varces-Alières-et-Risset (61.39%)
  • Sont élus pour la première fois Sylvain Laval à Saint Martin le Vinoux (63.9%), Francis Hugele à Seyssins (51.5%), Florent Cholat à Champagnier (55.77%), Simon Farlet au Gua (63.3%), Nelly Jalin Quercia au Noyarey (69.24%) et Pascale Rigault à Veurey-Voroize (56.7%)

Sont en ballottage favorable Laurent Amadieu à Saint-Egrève (49.28%), David Richard à Varces (39.85% contre 37.77 pour François Diaz le Maire sortant), Christian Coigne à Sassenage (44.97%) et Catherine Troton à Vizille (41.98%).

0 Commentaires
Partagez

Rédac RKS

Ecrire un comentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked*