Actu

Grenoble: L’incendie de la mairie de Grenoble est d’origine criminelle. La police scientifique a retrouvé des traces de supercarburant dans les décombres. L’enquête est désormais menée pour « destruction volontaire par incendie ». Le maire de Grenoble Eric Piolle dénonce « un acte odieux ». Il annonce des effectifs supplémentaires pour la sécurité de l’hôtel de ville.

0 Commentaires
Partagez

Rédac RKS

Ecrire un comentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked*